Set Primary menu by going to Appearance > Menus
piege credit consommation

Eviter les pièges du crédit à la consommation, on vous dit comment faire

Le crédit à la consommation compte parmi les principaux recours des foyers en quête de financement à court terme. Spécialement dédié aux particuliers, il leur permet en effet de disposer d’argent sans devoir attendre de toucher le salaire. Avantageux et vraiment facile d’accès, le crédit conso présente quand même certains pièges. Heureusement, il est parfaitement possible de les éviter : on vous dit comment !

Comprendre avant tout les principaux pièges du crédit conso

Le principal piège du crédit à la consommation n’est autre que le surendettement. C’est d’ailleurs l’une des principales sources d’un endettement trop important chez les foyers français. Il faut en effet savoir qu’aujourd’hui, nombre de ménages ayant contracté un crédit conso se retrouvent surendettés, principalement suite à des problèmes de remboursement. A priori les banques refusent nets les demandes de prêt dont le montant de remboursement mensuel est supérieur au tiers des revenus de l’emprunteur. Le taux est en effet calculé sur le salaire. Cependant personne n’est à l’abri des imprévus et graves problèmes (accident, perte d’emploi…) qui sont généralement la principale cause des difficultés.

Eviter les pièces du crédit conso : bien choisir le type de prêt

Pour éviter de se retrouver surendetté, il est important de bien choisir le type de prêt à souscrire. Pour ce faire, mieux vaut bien s’informer sur des sites spécialisés comme www.pretpersonnel101.com. Comme il existe plusieurs types de crédit, il n’est jamais facile de faire le bon choix. Mais sachez que l’idéal et le plus sûr est de contracter un crédit à la consommation classique qui présente moins de risque que le crédit renouvelable. Ce dernier présente en effet de nombreux dangers pour l’emprunteur car le taux est généralement très élevé. Le prêt renouvelable n’est avantageux que pour des besoins d’argent à court terme. La nouvelle loi Lagarde contraint d’ailleurs les établissements prêteurs à encourager leurs futurs emprunteurs à opter pour un crédit conso classique dès que le montant emprunté est supérieur à 1 000 €.

Eviter les pièges du crédit conso : rester vigilant sur le montant emprunté

Pour les emprunteurs, l’idéal est évidemment de trouver un crédit conso avec un taux plus bas. Il faut cependant se méfier car les sociétés de crédit sont aujourd’hui nombreuses à tourner cela à leur avantage. Certaines usent même de moyens peu scrupuleux pour parvenir à leurs fins : tels que le fait de proposer des crédits en-dessous des seuils règlementaires dans le but de pouvoir augmenter le coût final du prêt. Il est donc plus prudent de prendre le temps de se renseigner sur les taux d’usure règlementaires avant de se lancer : environ 20 % pour les crédits inférieurs à 3 000 €, 15 à 16 % pour les prêts entre 3 000 à 6 000 € et 11 % pour les montants de plus de 6 000 €.

Eviter les pièges du crédit conso : se méfier des offres promotionnelles

A première vue alléchantes, les offres promotionnelles se révèlent pourtant de véritables pièges. Les taux d’intérêt sont certes très bas (souvent entre 3 à 5 %), mais ils sont cependant limités dans le temps. Ainsi lorsque la période de promotion est terminée, les taux reviennent à la normale. Dans certains cas, ils sont même revus à la hausse. Il faut donc prendre le temps de se renseigner avant de se laisser tenter. Il faut notamment vérifier le coût total du prêt avant de souscrire. Sinon, penser à tout de suite résilier le crédit une fois qu’on a profité de l’offre promotionnelle.

Autres conseils utiles pour éviter les pièges du crédit conso

Bref, avant de contracter un crédit conso il faut donc prendre le temps de bien choisir le type de crédit. Mais aussi de bien étudier les termes du contrat afin d’éviter les petits pièges qui pourraient s’y trouver. Justement en parlant de contrat, si possible, il faut éviter de souscrire une assurance (décès, invalidité…), car cette dernière ne fait qu’augmenter encore plus le coût du crédit. Les tarifs sont en effet 10 à 20 fois plus chers que la normale. Et enfin, pour éviter les pièges, le plus simple est de comparer les différentes offres : il suffit de préciser le type, la durée et le montant du prêt que l’on souhaite contracter pour recevoir ensuite un comparatif personnalisé des offres les plus en accords avec ses attentes et ses besoins.