Set Primary menu by going to Appearance > Menus
epargnelogement

Comprendre le principe du Plan Épargne Logement 2018 pour mieux investir

Le Plan Épargne Logement est un produit bancaire destiné particulièrement à ceux qui souhaitent réaliser des investissements immobiliers. Ce compte est pratique, car les intérêts et les droits cumulés tout au long du contrat ouvrent droit à un crédit immobilier à taux préférentiel, en plus d’une prime spéciale versée par l’État. Toute personne, mineure ou majeure, peut ouvrir un PEL. Chaque souscripteur a la possibilité d’opter pour la durée qui lui convient, du moment que celle-ci est comprise entre 4 et 15 ans.

Comment fonctionne un PEL ?

Êtes-vous décidé à ouvrir un PEL ? Si oui, la première chose à faire est un versement initial d’au moins 225 euros. Ensuite, vous avez besoin d’alimenter votre compte en choisissant trois modes de versements : 45 euros par mois, 135 euros par trimestre ou encore 270 euros par semestre, soit 540 euros par an. En respectant l’une de ces opérations, vous conserverez votre PEL pour au moins 4 ans ou 10 ans tout au plus. En outre, après ce délai, votre compte restera ouvert pour 5 ans même si vous ne pouvez plus verser de l’argent.

Si vous pensez fermer votre PEL avant 3 ans, par exemple, vous n’aurez pas droit aux divers avantages liés à ce placement. Toutefois, avec l’accord de votre banque, vous pouvez convertir votre PEL en Compte Épargne Logement ou CEL. Cette dernière refera ensuite le calcul des intérêts et de la prime rétroactivement afin que vous puissiez toujours profiter de vos droits à prêt.

Autres cas possibles avec le Plan Épargne Logement

Transfert de PEL

Pour une raison ou une autre, il se pourrait que vous ayez besoin de clôturer votre Plan Épargne Logement. Si le cas se présente, vous aurez la possibilité de transférer votre PEL depuis votre banque vers un autre établissement bancaire. De cette façon, vous ne risqueriez pas de perdre vos droits à prêt acquis. Il faut tout de même savoir que, pour réaliser ce genre d’opération, les deux banques pourraient vous demander des frais de transfert, et le montant à payer dépend de chaque établissement bancaire.

Impossibilité d’honorer les échéances de versement

Il arrive parfois que l’épargnant ait du mal à respecter les échéances de versement suite à des problèmes financiers ou autres. Dans ce cas-là, il doit avertir sa banque et demander à cette dernière de réduire le montant à verser régulièrement. En d’autres termes, le souscripteur en Plan Épargne Logement a la possibilité d’effectuer plusieurs dépôts d’argent pour une somme inférieure à celle qu’il avait accepté de déposer au moment du contrat. La seule chose qui compte, c’est le versement continu de 540 euros par an. Cela va sans dire, dans la mesure où l’épargnant ne respecte pas le seuil de versement annuel, il ne pourra plus continuer à bénéficier de quoi que ce soit, car sa banque a le droit de résilier son Plan Épargne Logement.