Set Primary menu by going to Appearance > Menus
taux pret hypothecaire

Tout savoir sur les taux de prêt hypothécaire en Belgique

Si les taux de prêt hypothécaire en Belgique ont connu une hausse constante vers la fin de 2016, depuis cette période, ils sont restés stables et permettent aux emprunteurs de profiter de conditions avantageuses pour acquérir un bien immobilier. Si vous hésitez encore à investir, il est temps de vous décider parce que ce ne sera pas toujours le cas et les experts immobiliers redoutent une hausse des taux obligataires en relation avec la croissance économique, d’autant plus que la Banque centrale européenne risque d’améliorer sa politique monétaire qui aura des impacts majeurs sur les conditions de souscription à un crédit hypothécaire.

Comment accéder à un meilleur taux de prêt hypothécaire en Belgique ?

Si l’on se réfère aux données relatives à l’évolution des taux de credit en Belgique, elles étaient entre 1,5 à 2 % en 2015 pour les formules à 20 ans fixes, avant d’atteindre les 2,3 % en 2016 et les 2,52 % en 2017. Mais à force de négociation, vous pouvez encore obtenir un crédit hypothécaire à moins 2 % de taux d’intérêt actuellement. D’après les explications de Stéphan Blondeau, courtier de crédits chez VDV Conseils, « Axa offre encore un taux de 1,72 % pour un 20 ans fixe, pour les emprunteurs disposant de plus de 4 000 euros de revenus par mois ». En moyenne, les trois meilleurs taux de prêt hypothécaire négociés permettent d’accéder à 1,73 % d’intérêt, ce qui est nettement inférieur aux taux proposés par les banques. Seulement, les emprunteurs ne bénéficient pas tous de salaires aussi intéressants, et pour obtenir les faveurs d’un banquier, nombreux sont obligés de présenter un apport de départ important. Pour trouver un intéressant taux de prêt hypothécaire en Belgique, vous devrez donc miser sur votre capacité de remboursement pour rassurer les banques qui vont vous classer dans différentes catégories, celle des emprunteurs à moins de 3000 euros par mois de revenu, ceux bénéficiant d’un salaire mensuel de 3000 à 4000 euros et ceux qui gagnent plus de 4000 euros par mois. Par exemple, chez BNP Paribas Fortis, le reste à vivre du ménage doit atteindre au moins les 1500 euros pour une personne seule et 2000 euros pour un couple. Pour les autres institutions financières, le taux d’endettement de l’emprunteur doit être en dessous de 40 % s’il veut accéder à un taux de prêt hypothécaire avantageux en Belgique. Toujours d’après Stéphane Blondeau, « La capacité de remboursement et devenue sacro-sainte. La banque va par exemple tenir compte du fait qu’un client désire passer en mi-temps, ou sera bientôt pensionné ». Enfin, un taux d’intérêt bas est souvent lié à une quotité réduite, c’est-à-dire que le capital emprunté est nettement inférieur à la valeur du bien immobilier, et cela devient possible avec un apport de départ conséquent.